Publié dans Modélisme

Les années de transition (suite)

Durant cs années je n’ai cessé d’amélorer mon réseau. Bien sûr, la notion de réalisme n’était pas encore ancrée en moi, bien que je faisais de mon mieux pour que mon réseau soit le plus beau possible. La seule documentation que je possèdais était les photos des catalogues. Cela restait malgré tout un réseau « Jouet ». Les rails peints;le ballastage; les grandes courbes; le dévers; la double voie etc….n’étaient pas dans « l’air du temps ». Cependant, j’ai pu amèlorer mes connaissances en élèctricité et aussi en décor. J’ai commencé à utiliser des produits de la vie courante plutôt que ceux fournis par les marques de trains miniatures et accessoires. Je me souviens par exemple d’un petit appareil de chez Fleischmann,qui placé sur une voie de cul de sac empêchait une loco de heurter le butoir de fin de voie. Cet appareil coûtait très cher et n’était en fait qu’une simple diode dans un boîtier.

Sans titre - 95w

Ci-dessus ,la construction « rustique » de la voie à crémaillère.

 

 

Sans titre - 96w

Publicités

2 commentaires sur « Les années de transition (suite) »

Les commentaires sont fermés.